Qualité biologique, certification et engagement

Les Arganeraies Marocaines sont inscrites au patrimoine mondial de l’ UNESCO. Les arganiers poussent de façon sauvage, aucun traitement ni engrais chimiques ne sont utilisés et le ramassage des fruits s’effectue à la main pour préserver les arbres.



Biorgane est une entreprise familiale, située à Nîmes en Languedoc-Roussillon. Nous sommes présent sur le marché des produits biologiques depuis 2003, et nous n’avons cessé et continuerons encore à garder la même ligne de conduite pour tous nos produits, c’est-à-dire :
- Veiller à la qualité biologique
- Contrôler et faire respecter des conditions sociales de travail.
- Préserver l'environnement
 
Pour ailleurs, la satisfaction de notre clientèle est une priorité.
Nous lui garantissons une grande écoute, une disponibilité et une transparence sur nos méthodes de travail et nos produits.
…Egalement, un très bon rapport qualité/prix.



Qualité des amendons
Nous n’utilisons que des les fruits récoltés avec la pulpe, pourquoi ?
La chèvre qui raffole des fruits de l’arganier, l’ingère pour sa pulpe mais ne peut pas digérer la coque trop dure qu’elle élimine. On peut alors ramasser, dans ses crottes, les coques, et en extraire les amendons. On obtient alors une huile de mauvaise qualité, avec une très forte odeur (du fait des sucs digestifs de la chèvre) Il faut moins de 5 % d’amendons dits de « chèvre » pour donner cette odeur forte à l’huile, pour cela de nombreuses sociétés préfèrent désodoriser ce produit ( procédé souvent chimique qui en altère la qualité) faisant passer alors une « huile de chèvre » pour une huile de qualité supérieure.
A retenir : Une huile de qualité a une odeur légère, naturelle d’amendons.



Les fruits sont soumis à une traçabilité très rigoureuse.
Vient alors un double décorticage :
- de la drupe (la chair du fruit)
- de l'amande, qui forme une coque extrêmement dure qu'il faudra éclater tout en conservant intact l'amandon.
Il ne faut pas moins de 30 kg de fruits séchés pour faire 1 litre d'huile d'Argan
.
 
Les petits paysans, après avoir récolté les fruits, les font sécher puis les portent à la coopérative du village dont ils dépendent. Là, des femmes prennent le relais, et cassent, de façon traditionnelle à l’aide d’une grosse pierre les coques pour extraire les amendons. Après triage de ces derniers, ils passent rapidement dans des presses mécaniques (extraction à froid, sans adduction d’eau : meilleure rendement, hygiène et conservation bien supérieurs à l’extraction au moulin en pierre manuel).
Notre huile d’amendons crus est une première pression à froid, ce qui apportera une garantie de préservation des qualités du produit.